Hommage à Jean ROUCH



Pour qui s'intéresse au Cinéma Africain, il est un personnage auquel l'équipe du FestiCiné tenait à rendre hommage, Monsieur Jean Rouch.

En cette année 2017, nous célébrons le Centenaire de sa naissance.

Il est inhabituel au « FestiCiné d'Afrique » de projeter des films de réalisateurs autres qu'originaires du Continent Africain. Chaque année depuis cinq ans, dans notre programmation, nous pensons aux films de Jean Rouch mais nous voulions respecter notre engagement d'origine.

Mais cette année nous ne pouvions pas ignorer cet hommage, aussi, nous vous proposons pas moins de trois documentaires dans le catalogue de la Cinémathèque Afrique de l'Institut Français.

Nous vous invitons donc au plaisir de découvrir le génie de ce réalisateur à nous transporter au cœur des traditions africaines.

Nous vous proposons une biographie de Jean Rouch extraite du site du Comité du Film Ethnographique : 

http://comitedufilmethnographique.com/jean-rouch/i...

Ingénieur des Ponts et Chaussées, Jean Rouch (1917-2004) découvre l’ethnologie au Niger en 1941.

Au cours d’un long séjour en Afrique en 1946-1947, il descend le fleuve Niger, s’intéresse aux Songhay, et décide de se consacrer à l’ethnologie et au cinéma.

Il utilise dès le début le film 16 mm comme second carnet de notes. Influencé par le surréalisme autant que par les travaux de Marcel Griaule, il filme l’évolution de sociétés du Niger et du Mali jusqu’au début des années 1980.

Son écriture cinématographique influence nombre de documentaristes, et aussi les réalisateurs de la Nouvelle Vague, tels Godard, Rohmer et Rivette.

En 1960, Rouch qualifie sa manière de filmer de « cinéma-vérité », en suivant l’exemple de ses maîtres Robert Flaherty et Dziga Vertov.

Son œuvre (plus de 180 films), plusieurs fois récompensée à Venise, Cannes et Berlin, se compose de films ethnographiques et sociologiques ainsi que de fictions. Jean Rouch a été directeur de recherche au CNRS, président de la Cinémathèque française (1987-1991) et, de 1952 à 2004, secrétaire général du Comité du film ethnographique.